Avez-vous le bon profil pour investir en Pinel ?

Le succès du dispositif Pinel ne se dément pas depuis l'entrée en application de la nouvelle mouture en septembre 2014. Réservé à l'investissement locatif dans l'immobilier neuf, il permet aux particuliers de bénéficier d'un avantage fiscal allant jusqu'à 21% du montant engagé. Le Partenaire s'est intéressé au profil moyen de l'investisseur en loi Pinel.

Qui investit en Pinel ?

Le courtier en ligne Le Partenaire a réalisé un comparatif d'investissement en Pinel sur 9 ans, soit la durée moyenne imposée par la loi pour ce dispositif. Marié, âgé de 41 ans et déclarant 56 505€ par an, l'investisseur en Pinel s'engage en moyenne sur 147 300€ sans apport financés par un prêt à 1,50% sur 220 mois.

Quel investissement ?

La plateforme a choisi un appartement de 43m2 en zone B1, soit le type de bien sur lequel porte l'investissement en loi Pinel dans cette zone où la tension locative est la plus tendue. Huit grandes villes ont été observées : Rouen, Tours, La Rochelle, Bordeaux, Nîmes, Lyon, Dijon et Strasbourg.

C'est à Nîmes et Dijon que les prix sont les moins chers pour ce type de logement, respectivement 121 900€ et 128 000€. Les investisseurs de ces deux villes doivent assumer des mensualités de 664€ et 698€. Bordeaux et Lyon sont les deux métropoles les plus chères. Il faut emprunter 164 000€ à Bordeaux et 215 000€ à Lyon pour acquérir un appartement de 43m2. Toujours calculée sur 220 mois au taux de 1,50%, la mensualité atteint 895€ (Bordeaux) et 1 170€ (Lyon).

Quel effort d'épargne ?

Sur 9 ans, l'effort d'épargne varie grandement selon la ville. Il est de négatif à Nîmes (-3 582€) et Dijon (-1 008€), positif ailleurs, avec les valeurs logiquement les plus élevées pour Bordeaux (+13 788€) et Lyon (+21 348€). Ces deux villes sont aussi celles où le potentiel de plus-value à le revente semble le plus important.



Gerard Mihranyan

Par , le mercredi 14 juin 2017

Partager cet article :
Article précédent: Vous pouvez désormais investir en Pinel dans les petites villes de la zone C
Article suivant: Rendement locatif et délai de relocation : le classement des grandes agglomérations