Le cadre fiscal de l'assurance vie reste inchangé

Le projet de loi de finances pour 2013 a été dévoilé par le gouvernement depuis le 28 septembre dernier. Et si un certain nombre de nouvelles mesures y sont prévues notamment dans le secteur de l'immobilier, ce n'est pas le cas de l'assurance-vie dont le cadre fiscal n'a pas été bouleversé. Ce qui constitue une excellente nouvelle pour les épargnants de ce type de placement financier. Cela parce que le projet de loi de finances pour 2013 n'envisage pas un alourdissement de la fiscalité dans ce secteur.

Depuis le début de la crise économique que traverse l'ensemble des pays de la zone européenne, le marché de l'assurance-vie connaît certaines difficultés. Cela dit, la décision du gouvernement français de ne peut pas alourdir la fiscalité de ce placement est à saluer. Il faut par exemple savoir que sur les 13 derniers mois, la décollette dans ce secteur a dépassé les 15 milliards d'euros. Cette situation est due notamment à des causes structurelles mais également à un facteur conjoncturel. D'ailleurs, pour l'année 2011, des mouvements de décollette plus importants ont été constatés. Ce qui traduit un fort besoin de liquidité des entreprises exerçant dans le domaine de l'assurance-vie. En prenant cette sage décision de ne pas durcir la fiscalité sur l'assurance-vie, l'objectif du gouvernement est clair. Il entend encourager l'épargne longue afin de donner la possibilité aux entreprises du secteur de se financer sur le long terme. Le Ministre en charge de l'économie et des finances a même fait savoir que non seulement le cadre fiscal de ce produit d'assurance sera conservé mais bien plus, la détention serait allongée.



Gerard Mihranyan

Par , le mercredi 10 octobre 2012

Partager cet article :
Article précédent: Les derniers instants du dispositif Scellier
Article suivant: Interview du mois : Pierre Gauthero CGP