Immobilier : la prolongation du Scellier n'enrayera pas la chute du neuf.

Dans un effort magnanime à l'égard des investisseurs locatifs, le gouvernement a décidé de prolonger de trois mois le dispositif Scellier. Celui qui devait être supprimé au 31 décembre 2012 bénéficie d'un sursis jusqu'au 31 mars prochain. Un trimestre supplémentaire pour faire la césure avec le Duflot, mais qui ne permettra sans doute pas d'enrayer la chute des ventes dans le neuf.

Les chiffres

Selon les derniers chiffres du Ministère du Logement, les transactions dans l'immobilier neuf ont dégringolé de près de 25% au troisième trimestre. Quelque 20 500 logements neufs ont été vendus par les promoteurs sur cette période. Les appartements subissent une plus forte contraction (-24,8%) que les maisons (-11,2%). Les mises en chantier suivent le même sort avec un recul de 21% (69 000 mises en chantier) ; la baisse sur un an atteint 7,3%. Seule note positive dans le secteur du neuf, le nombre de permis de construire accordés est en hausse de 1,6% sur un an malgré un repli de près de 7% sur les trois derniers mois.

Ces données ont été précédées par les chiffres émanant de la FPI (fédération des promoteurs immobiliers) qui représente plus de 80% du marché. Les ventes de logements neufs par les promoteurs auraient reculé de 31% au cours du troisième trimestre sous l'effet conjugué de plusieurs facteurs à l'oeuvre depuis le début de l'année : baisse des aides à l'accession (réforme du PTZ+), réduction de l'avantage fiscal du Scellier, durcissement des plus-values et de l'accès au crédit, et attentisme appuyé des ménages dans un contexte de crise économique. Sans compter que l'augmentation constante des prix des logements neufs (construction aux normes BBC, charges foncières) ne peut tirer les ventes vers le haut. Celles-ci devraient connaître leur plus bas niveau depuis quinze ans (autour de 70 000 unités).

Prolongation du Scellier jusqu'au 31 mars 2013

Avec des prévisions de ventes en constante dégradation, les promoteurs ont sans doute permis aux pouvoirs publics de prendre toute la mesure de la situation catastrophique dans laquelle est embourbé le marché du neuf. En reportant la date de suspension du Scellier, le gouvernement Ayrault espère limiter les dégâts. Pour bénéficier de l'avantage fiscal du Scellier en 2013, la date limite de signature de l'acte authentique est portée au 31 mars 2013 pour toute promesse de vente signée au plus tard le 31 décembre 2012. Un rabais de 3 mois qui laissent néanmoins dubitatifs les professionnels du secteur quant à un sursaut des ventes, la décision de prolonger le Scellier arrivant trop tardivement.



Gerard Mihranyan

Par , le mercredi 28 novembre 2012

Partager cet article :
Article précédent: Loi Girardin
Article suivant: Immobilier : surtaxe sur les plus-values immobilières.