Immobilier : dans quelle métropole investir en 2018 ?

Immobilier : dans quelle métropole investir en 2018 ?

Le journal Le Figaro, en partenariat avec le site Explorimmoneuf, livre son 7ème palmarès des villes où il fait bon investir en 2018. Les métropoles du Grand Ouest sortent gagnantes avec un bémol pour Bordeaux qui ferme le ban à cause de la flambée des prix immobiliers en 2017.

Montpellier, ville idéale pour investir

La première marche du podium est tenue par Montpellier, métropole qui additionne les indicateurs favorables à l'investissement immobilier : forte démographie, cité touristique avec 5 millions de visiteurs par an, économie dynamique avec une politique envers les start-ups et grand pôle universitaire. La préfecture de l'Hérault est talonnée par Nantes et Rennes, deux grandes villes de l'Ouest où la douceur de vivre et la rénovation urbaine jouent en leur faveur. Rennes mène de front plusieurs chantiers qui vont booster son attractivité. Ces trois villes forment le trio de tête grâce à la belle résistance des prix immobiliers. La hausse sur un an reste limitée à 2,7% à Montpellier (-1% sur 5 ans) avec des prix médians oscillant dans une fourchette comprise entre 2 000€/m2 et 3 170€/m2.

Les belles métropoles régionales

Les trois villes suivantes ont un fort potentiel investisseur grâce à leur patrimoine historique et une évolution des prix qui reste contenue. Tours se place 4ème : ville touristique (châteaux de la Loire) et universitaire, Tours attire les jeunes actifs qui louent avant d'acheter. Toulouse ferme le top 5 au regard des deux indicateurs majeurs : dynamisme économique et attractivité immobilière. En 6ème position, Angers crée la surprise : désormais à 1h25 de Paris grâce à la LGV (Ligne à Grande Vitesse), elle développe les projets urbains de grande envergure comme la rénovation du quartier Saint-Serge.

Montpellier est la capitale mondiale des start-ups et le deuxième incubateur mondial devant Dublin, deux facteurs hyper attractifs pour les investisseurs immobiliers.

Bordeaux victime de son succès

Toujours bien placée dans les palmarès précédents, Bordeaux tombe au fond du classement 2018. Plébiscitée pour sa qualité de vie, la ville perd des points à cause des prix des logements. En 2017, les prix médians des appartements ont bondi de près de 13% et signent une envolée vertigineuse de 28% sur 5 ans. Selon un récent sondage du réseau OptimHome, la capitale girondine reste néanmoins la ville la plus recherchée pour un investissement locatif devant Paris et Nantes.

Bordeaux est précédée de Lyon (9ème), ville qui attire chaque année quelque 6 000 nouveaux habitants et reste une valeur sûre pour les investisseurs malgré des prix immobiliers élevés (3 600€/m2 soit une hausse de 6,8% sur un an). Nice et Marseille sont 7ème et 8ème de ce classement. Inutile de rappeler les atouts de Nice. Même si les valeurs immobilières demeurent dans la fourchette haute (entre 2 930€/m2 et 4 500€/m2), les prix résistent (-1,9% sur 5 ans). La cité phocéenne aimante quant à elle les investisseurs immobiliers grâce Euromed 2, le plus vaste projet européen de rénovation urbaine.








Gerard Mihranyan

Par , le jeudi 7 juin 2018

Partager cet article :
Article précédent: Investissement locatif : bien analyser son projet immobilier
Article suivant: A quoi servent vos impôts ?