A quoi servent vos impôts ?

A quoi servent vos impôts ?

Qui ne s'est jamais demandé où vont nos impôts ?

Alors que le prélèvement à la source entre en vigueur en janvier 2018, le ministère des comptes publics met à disposition de chacun un outil destiné à comprendre comment l’État utilise l'argent des contribuables.

Qui paie des impôts ?

En 2016, l'impôt sur le revenu était acquitté par moins de la moitié des foyers fiscaux (42,3%), et totalisait 72 milliards d'euros. Cette proportion s'est réduite peu à peu : 45,6% en 2015 et 50% en 2012. Cela s'explique par une augmentation du nombre de travailleurs touchant de petits salaires et de personnes bénéficiant de minima sociaux. Les ménages dont les revenus oscillaient entre 15 000 et 30 000€ pesaient 10,7% du produit de l'impôt, contre 40,6% pour les foyers les plus aisés (plus de 100 000€)

En 2016, 10,2% des ménages ont payé 70,4% des impôts.

Que représentent les impôts dans le budget de l’État ?

L'impôt sur le revenu représente moins de 25% des recettes de l'Etat. La TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) que chacun paie sur tout produit acheté contribue pour plus de 51%, soit 145 milliards d'euros. L'impôt sur les sociétés qui concerne un tiers de entreprises françaises rapporte quant à lui autour de 33 Mdr€.

Aux impôts directs et indirects, il faut ajouter les recettes non fiscales issues des revenus du domaine, du produit des dividendes, des amendes et sanctions, ou encore de produits divers (hypothèques, intérêts de prêts,...). Au total en 2017, les recettes nettes de L’État, déduites des prélèvements au profit des collectivités locales et de l'Union Européenne, atteignaient 247,7 Mdr€.

Que financent les impôts ?

L'argent de l'impôt sur le revenu contribue au financement des politiques publiques. Pour 1 000€ acquittés au titre de l'IR, vous participez pour :

  • 250€ à l'éducation et la recherche
  • 200€ à la défense et à la sécurité
  • 130€ au développement des territoires
  • 110€ pour les solidarités (santé, retraite, emploi, insertion professionnelle, lutte contre la pauvreté)
  • 110€ à la charge de la dette publique
  • 50€ pour l'UE
  • 50€ au soutien de l'économie (transformation de l'agriculture, compétitivité des entreprises, aide au développement,...)
  • 40€ au logement et à la politique de la ville
  • 20€ à la transition écologique
  • 20€ à la vie citoyenne (modernisation de l'administration)
  • 10€ aux transports 
  • 10€ à la culture, aux loisirs et aux sports.

Vous savez désormais en toute transparence comment est utilisé l'argent de vos impôts. Cette répartition vous convient-elle ?


source : https://www.aquoiserventmesimpots.gouv.fr/



Gerard Mihranyan

Par , le vendredi 15 juin 2018

Partager cet article :
Article précédent: Immobilier : dans quelle métropole investir en 2018 ?
Article suivant: Retraite à l'étranger : attention au régime d'imposition